Second Square @ carreau du temple


IMG_4878.JPG

Le Carreau du temple ouvre ses portes à son quartier pendant plusieurs jours avec différentes activités. Plutôt tourner vers les enfants et les jeunes. Et pendant cet événement  Le Mur expose  des artistes ayant habillé des plans de métro vintage pour le compte d’un collectionneur. En prime mardi a eu lieu la performance de James Reka, pour finir la série de 20. Jusqu’à jeudi 28 !!!

 

13061984_10154142504801667_7348394605489966059_n

 

 

LM les surprises


Les trajets quotidiens en transports en commun ne sont pas toujours réjouissants. Mais si on ouvre les yeux et le cœur, il y a toujours une merveille pour surprendre et apporter un candéla de plus à la lumière. Comme cette petite fille qui hier en sortant du metro à décider de prendre la main de Lana et à expliquer à sa maman que c’est chez LM qu’elle rentrait ce soir en dansant et chantant … 😊✨😊 

               

Conversation avec HOM NGUYEN


IMG_4704

Non L n’a pas eu la chance d’avoir un private talk avec un artiste impressionnant car totalement autodidacte,  simple, et si doué. La surprise est venue de la visite sur le stand de sa galerie, A2Z Art, à Art Paris Art Fair, qui organisait un entretien avec l’artiste dans ses murs le jour même.

Impossible de résister, en plein marathon art, une véritable aubaine. Donc accompagnée par ou accompagnant, une passionnée nommée Angélique, en route vers Mabillon, quartier Saint Germain pour une rencontre en petit comité.

En réalité une présentation par Anthony, brillant galériste qui a déménagé d’Ivry sur seine au VIème, sous forme de conversation entre eux. Le parcours atypique et donc autodidacte de l’artiste, ses sources d’inspiration, son ressenti envers le travail de ses congénères. Humilité au rendez-vous, une véritable générosité que l’on retrouve dans son travail, son oeuvre. Ses « masques » sont aussi vibrants que son histoire. Mais aller voir car cela vaut véritablement le déplacement.

Bref, sa biographie officielle :

 » Né à Paris en 1972, Hom Nguyen est un artiste autodidacte au style instinctif et sans complexe.Personnalité anticonformiste, ses œuvres le sont tout autant. Travaillant au fusain, à l’huile voire même au stylo, chacune de ses toiles apparait tel un combat, un corps à corps avec la matière d’où surgit une volonté : révéler le plus profond de l’être humain à travers les traits et la couleur. L’essentiel du travail de Hom s’articule autour de la création de portraits monumentaux. Le choix des couleurs, l’application de la matière ou encore la vivacité du geste se font toujours dans le but de montrer au monde sa vision de l’être humain par-delà les apparences. Ses œuvres capturant et transcendant ainsi la profondeur des sentiments et la complexité des émotions qui bouleversent l’âme humaine.Ses représentations subtiles abordent la dualité du visible et de l’invisible, du matériel et de l’immatériel. Hom Nguyen pousse chacun de nous à une réflexion, une introspection, sur ce que nous montrons de nous-mêmes, ce que nous essayons de cacher et ce que nous sommes réellement »

Et le lien de la Galerie : ici

LE MUR Oberkampf ____ Tout un hiver !!!


L considère septembre comme le début de l’hiver alors que parfois il y a un véritable été indien à Paris. Cette année d’ailleurs le temps a été clément tardivement. Allez en images :

 

Les prochains annoncés  :

  •  12916260_1153216701378359_7885135349776241319_o
  • David Petroni le 23 avril
  • Segiy Radkevich le 14 mai

 

Donc à très bientôt parce qu’ L sera fidèle au poste et au punch !!!

le site du Mur : Ici

le facebook  du Mur : ici

 

BANKSY à la POOL ART FAIR en juin


12802794_10154007782386591_8230161290809789635_n

 

L’artiste si secret est annoncé à la POOL ART FAIR de Guadeloupe en juin 2016. Mais il n’y aura pas que lui … Donc Artistes suivez ce lien pour vous y rendre :   Pool Art Fair DP

MARATHON … Etape 3


Un ami bien intentionné m’a fait profité d’une invitation car L doit avouer qu’L n’aurait pas été à ART PARIS ART FAIR en payant le prix fort, soient 25€. Prohibitif … Oui c’est une foire donc il faut faire rentrer les deniers mais l’élitisme dans une des capitales culturelles du Monde  Imaginez une famille avec 2 enfants, 7 et 11 ans = 87€ !!! ah comme ça il est vrai qu’il n’y a pas tout le monde, mais petits moyens ne veut pas dire désintéressé, famille veut aussi dire que c’est l’occasion de découvrir des galeries que l’on ne connaissait pas, et pourquoi pas le plaisir de s’offrir une oeuvre même payables en plusieurs fois … Mais bon L sait que tous n’ont pas vocation à la philanthropie. Et puis quand on est un blogger sans carte de presse il faut donner une ligne éditoriale avant de pouvoir recevoir une invitation, ce qui veut dire juger sur le dossier de presse, et ça c’est au-dessus de ses forces. Souvenez vous que c’est QUAND LM et non peut-être aimera-t-elle !!!

Contente malgré tout d’avoir été salué et félicité  la MAELLE GALERIE, jeune galerie installée dans le XXème et qui a été plébiscité pour PROMESSES, et qui donc a exposer pour la première fois dans l’antre des grands ; d’avoir renoué contact avec A2Z ART GALLERY qui nous a réservé une très belle surprise ( marathon … étape 4), croisé GILBERT, découvert MAGNIN-A, A.GALERIE, 50 GOLBORNE, vu le travail de KONGO pour la verrerie Daum, et vu les oeuvres présentées à la Galerie 55 BELLECHASSE ou à la GALERIE VALOIS.

Petit tour d’horizon de ce qu’LM

MARATHON … Etape 2 Drawin Now


Première visite à ce salon, il serait temps vu qu’il fête déjà ses 10 ans. L’idée peu réfléchie qu’un salon du dessin ce ne sera que du crayonnage ou du fusain, du noir et du blanc, des petits formats totalement balayée. 74 galeries représentent ici 400 artistes pour toutes les interprétations du dessin. LM s’est attardée sur une douzaine :

 

Et aussi  Katharina Ziemke /  Zurcher, Lenny REBERE / Galerie Isabelle Gounod.               Coup de coeur pour RUI MOREIRA et GREGORY FORSTNER.