Common au Bataclan


IMG_0305

Quelle fête que de voir enfin sur scène un artiste de sa génération. L n’avait pas encore vu COMMON, qui fut quelques temps « Common Sense » (ce qui annonçait la couleur de ses textes), rappeur de Chicago, mais pas que, une de ses villes chouchoutes. Un dimanche soir, calme devant le Bataclan, mais l’intérieur est full (pas overpacked). Se côtoient ce soir  beaucoup de « vieux » mais pas que. Des « purs », des « vrais », pour un show bien huilé … un peu trop ? Une petite heure de ses « hits », de morceaux auxquels il porte hommage, un rappel. Mais une énergie incroyable. le Hip-Hop vit en lui comme un coeur en défibrillation. A aucun moment on ne peut le confondre avec un de ces pionniers fatigués qui viennent en Europe  parce que les cachets sont en euros … Toujours aussi beau, un peu loin pour voir les tâches de rousseur de son joli minois, il parle quand même de son « people » au milieu de la foule de « France ». Son peuple, lequel ? Celui du HH ? Il offre quelques mots de français mais le meilleur (hormis pour la jeune femme qu’il a invité sur scène ???) c’est son hommage à J Dilla, Jay Dee, pour qui il ne cache pas une indicible amitié tant humaine que musicale. Emouvant … L se souvient de celles provoquées par les morceaux de cet artiste, qu’L a entendu avec plaisir ce soir dans la capitale, 12 ans après son premier Opus, dix à ce jour, cette année le dernier en date Nobody’s smiling.

IMG_0317

Véritable poète, ses textes parle d’amour mais aussi de révolte et de justice. Certains pourraient croire que son activisme l’enferme dans un manque de partage, et ses détracteurs l’accuse de défendre des causes violentes , notamment lors de son invitation il y a quelques années à la Maison Blanche. Et pourtant ses textes d’amour pour une femme ou pour sa culture ne prêtent pas à confusion.

Très bien entouré et supporté par deux DJs d’exception, et d’une Choriste (un peu plus que juste ça d’ailleurs, elle interpréta certains morceaux avec brio). Joli moment et pas que grâce à son physique, d’ailleurs la mixité était bien respectée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s