DELI DROP US grocery


16328_293158577556280_6319310079325726552_n

Ouverte il y a un an LES PETITES GOUTTES, se porte bien et s’enrichit à quelques mètres d’une épicerie US, la DELI DROP.

En attente d’un rendez-vous qui aurait du être professionnel (mais après plus de 30 minutes d’attente, no comment …) L est assise à une terrasse assez surréaliste, rue pajol, vous ne voyez pas ? Une esplanade enclavée entre La Chapelle , Stalingrad et rue riquet, un triangle qui jouxte « la misère » parisienne depuis si longtemps que plus personne ne s’y aventurait jusqu’à ce que promoteurs et élus décident de redonner un visage « propre » à cet endroit aussi. Définir parisien ? Clairement pas celui des photos de Doisneau  …

A première vue une totale mixité car sur les trottoirs on a la chance de croiser toute la population française et son mélange culturel et puis une fois à la terrasse le décor change. Vous n’êtes pas dans un traditionnel bistrot parisien, ni dans un resto de quartier d’ailleurs. Population uniforme, jeunes, jeunes familles, trendy, hipsters, ils sont là, très Wasp quand même. Cette terrasse est évidement très agréable agrémenter de bambous à chaque extrémité, l’intérieur  tout autant, chaleureux, friendly, cosy, et pris d’assaut (sans résa pas de dîner les vendredis & samedis soir).

« Les Petites Gouttes » est une entreprise très courageuse, qui s’inscrit dans ce désir de mixité sociale encore moins évidente lorsque l’on tient un commerce. Et sa direction s’associe avec une véritable américaine,californienne,  pour ouvrir en parallèle une épicerie « DELI DROP » dans laquelle on trouve les  vrais véritables produits US, au goût de nostalgie, auxquels on pense, rêve lorsqu’on en revient.

C’est une chouette tentative qu’L tenait à vous faire partager, L y a englouti un vrai HOT DOG CLASSIC comme dans les trucks New Yorkais, le relish en moins (arrivé entre temps). Une équipe très dynamique et sympathique, un lieu dans l’air du temps et US.

1392031_305021163036688_5747569390334291884_n

L M et souhaite à ces deux adresses de s’acclimater au quartier et de se faire adopter (ce qui au vue de la clientèle ne sera pas simple) par les djeunes du quartier qui pourraient se considérer chasser d’un territoire qui restent leur terrain de jeu !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s