GWADA, a century ago, babies graffeurs


L’été, souvent, je vais en Guadeloupe, retrouvée famille, amis, chaleur, plage, bokit etc… Mais pas cette année. Alors nostalgique, les années précédentes me reviennent en mémoire.

Il y a des siècles, quand il avait encore des cheveux courts, qu’il ne drivait pas nuit et jour, Victor toujours flanqué de Marvin (raccord du short vous apprécierez) s’attaquaient à faire renaître les ruines d’ Hugo sur l’Ile aux Belles Eaux et ça donnait ça :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Advertisements

Une réflexion sur “GWADA, a century ago, babies graffeurs

  1. Nostalgie… à la veille de ses 28ans Victor a troqué la bombe pour la manette,il a renoncé à ses locks et endossé un costume,qu’a t il gardé de ses velléités artistiques?Il manie les algorithmes plus à l’aise avec la complexité de la vérité que l’imprévu de la beauté.Peu importe il a gouté à la liberté d’expression,la liberté de salir ses vêtements sans représailles,la gloire de t’émouvoir au point d’immortaliser un pan de son adolescence sur ton blog.Point de Léonard,juste Victor!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s