Véhiculer l’Art !


Il fut un temps où l’on défonçait les trains ; puis il y eut les gardiens, les chiens, les procès fleuves et les amendes faramineuses, jusqu’aux peines de prison … Martyres de l’Art ! Aujourd’hui ce n’est plus que  le long des voies de chemin de fer mais le long des autoroutes, des périphériques et sur les objets roulants très bien identifiables pour le coup que l’on se rince l’oeil.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s