J’AI DEUX AMOURS


 

Titre évocateur interprété par Joséphine Baker, celui de l’exposition de la Cité nationale de l’histoire de l’Immigration, reprend le thème des « culs » entre deux chaises voir plus quand il s’agit d’Artistes contemporains ; la migration de nos jours tellement facilitée qu’elle soit géographique, virtuelle, ou intellectuelle.

Dans un lieu plus connu pour son aquarium, le Palais de la Porte Dorée abrite une vocation ambitieuse trop peu connue.

Les vingt-deux artistes retenus offrent un panel du dialogue intérieur de ceux qui ne peuvent faire des choix tranchés, citoyens du monde, dans des sociétés qui souffrent économiquement et  comme toujours se referment sur le communautarisme extrémiste.

Trois oeuvres ont provoqué un écho particulier à ma sensibilité profane :

La Machine à Rêve de KADER ATTIA ; un mannequin de vitrine fait face à un distributeur dont tous les produits sont Hallal du plus anodin au plus surprenant.

 

 

Peripherical communities de MELIK OHANIAN ; installation vidéo et audio ludique à souhait. Comme un visage dont les images sortent des yeux et les paroles  par le biais de dizaine de casques de la bouche. Quoi de plus normal somme toute.

 

Les « trampolins 1 2 3 4 5 » de SHEN YUAN ; cartographie des quartiers Chinatown de Paris, New-York, San Francisco, Londres et Liverpool. Une invitation au voyage tout en étant une tentation à s’y allonger et s’y endormir.

 

En annexe de l’exposition, jusqu’au 30 décembre seulement, l’installation monumentale vidéo/danse la ZON-MAI de SIDI LABRICHERKAOUI ET GILLES DELMAS. Terrible …

 

http://www.histoire-immigration.fr/2011/3/j-ai-deux-amours

Une réflexion sur “J’AI DEUX AMOURS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s