Le Mur Oberkampf Septembre à Décembre 2014


L’année est presque terminée et le Mur a tenu ses promesses, un nouvel artiste chaque deuxième et quatrième samedi du mois. Petite récap pour ne rien oublier. Il en restera un dernier le 27 décembre, soyez là pour enterrer une saison entre Noël et le jour de l’an, remercier cette association d’utilité artistique et soutenir l’artiste  Mr One Teas !!!

Augustine Koffie – Michaël Kershnar – Ceet – Strok – Ripo – Schuck One – Amor – 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

10848029_10152866830610359_8601369972329527406_n

Noël au Musée en Herbe


Plusieurs fois LM vous a dirigé vers ce musée indépendant et tellement créatif loin d’être uniquement dédié aux enfants, il permet une première approche de bien des grands mouvements artistiques. Cette année le lien se fait avec Nikki de Saint Phalle dont la grande rétrospective se tient au Grand Palais. LM vous partage donc la Newsletter d’un endroit qu’L apprécie particulièrement en cette saison de cadeaux :

IMG_0521

NEWSLETTER DÉCEMBRE 2014

« J’avais mis mes souliers devant la cheminée, le père Noël m’a apporté des pieds. »
[ Le chat ]© Philippe Geluck
exposition au Musée en Herbe  Devant le succès de l’exposition, celle-ci sera prolongée jusqu’au 29 janvier 2015IMG_0522

Une exposition déjantée qui présente les œuvres de jeunesse de Arman mais également de ses amis, non moins célèbres: Niki de Saint Phalle, César, Christo, Klein, Spoerri, Tinguely…

Le saviez-vous?:

Christo est le pseudonyme d’artiste d’un couple, Christo Vladimiroff Javacheff
et Jeanne-Claude Denat de Guillebon.
ils interviennent sur des monuments, des paysages entiers de manière éphémère
en les recouvrant. On ne les reconnait plus, ils renaissent sous une nouvelle forme,
une nouvelle identité. Ils iront même jusqu’à emballer des femmes!

Et vous, qu’allez-vous emballer à Noël?IMG_0523

© Musée en Herbe, 2014

IMG_0524
POUR LES 2 ANS ET DEMI – 4 ANS
Durée: 1 heure
Les ateliers peuvent être complétés par une visite famille de l’exposition
avec une médiatrice (durée de la visite: 30 mn)

Pour consulter la programmation détaillée en décembre, cliquez ici!

À partir des vacances de Noël, un best of des meilleurs ateliers
vous est proposé:
Pour consulter la programmation détaillée pendant les vacances de Noël, cliquez ici!

IMG_0525

À 11h: Des BABY Z’ATELIERS À 4 MAINS – 1 heure

Parce qu’il n’y a pas de raison que les enfants soient les seuls à s’amuser,
venez créer un chef-d’œuvre familial avec vos enfants!

Une pause créative à partager avec ses enfants, autour des Nouveaux Réalistes.

Tous les mercredis, samedis, dimanches (et tous les jours pendant les vacances) à 11h
Âge des enfants : 2 ans ½ / 4 ans – Tarif atelier : 9€ par personne
À 14h: Des BABY Z’ATELIERS uniquement pour les enfants – 1 heure

Les enfants réalisent plusieurs activités différentes en lien avec les Nouveaux Réalistes:
Peinture, pâte à modeler, collage…

Tous les mercredis, samedis, dimanches (et tous les jours pendant les vacances) à 14h
Âge des enfants : 2 ans ½ / 4 ans – Tarif atelier : 10€ par enfant

IMG_0526

Atelier Arman, Musée en Herbe

POUR LES 5 ANS – 12 ANS

Pour connaitre la programmation de décembre cliquez ici!

Pour connaitre la programmation des vacances de Noël cliquez ici!
Un « BEST-OF » des meilleurs ateliers proposés depuis le début de l’exposition
sera disponible à partir des vacances de Noël!

 

À l’occasion des 25 ans des droits de l’enfant,
le Musée en Herbe et l’UNICEF s’associent
et proposent aux enfants de 5 ans et plus de participer
gracieusement à un atelier à la Mairie du 1er art de Paris

Dessins, collages…mettront les droits de l’enfant en valeur !
Les oeuvres seront exposées une dizaine de jours à la Mairie du 1er
sous forme de grande fresque.

Gratuit – 1h30
Atelier de 14h à 15h30 // Suivi par un petit goûter offert
Réservation au 01 40 67 97 66

IMG_0528

Une vingtaine de marques s’engagent au côté de l’association Théodora (Cybex, Babyzen,
Babybjörn, Baby to Love, Babycalin, Moulin Roty, Gautier, Vtech, Dodie, Kickers, Aster, Mod8,
Pioupiou & Merveilles, Marchand d’Etoiles, Kidkraft, Novatex, Sentosphère, Hape Toys,
Aden & Anaïs, Noukies, Djeco et d’autres…) pour permettre de financer les visites
des docteurs Rêves, ses clowns professionnels d’hôpitaux.

Des objets de puériculture, des jouets, des vêtements, des livres, du mobilier
pour bébés et enfants de 0 à 12 ans, neufs, à des prix minis !

Une occasion unique pour tous de faire un geste solidaire tout en bénéficiant
de réductions exceptionnelles à quelques semaines des fêtes de Noël !

exposition au Musée en Herbe

Ateliers de Noël réalisés par le Musée en Herbe
À la boutique du carré d’encre – 75009 Paris

Réalisation d’une carte postale originale et colorée inspirée de Niki de Saint Phalle:
Les enfants reprennent les motifs chers à cette artiste hors du commun
pour réaliser une carte géante qu’ils décorent avec tout une ribambelle
de petits accessoires plus brillants et colorés les uns que les autres !
Une fois timbrées et postées, leurs œuvres feront la joie de leurs destinataires… et du facteur !

Gratuit – 1h
Atelier à 14h et 15h
Réservation au 01 40 67 97 66

visuel-madame de Sévigné

Pour les adultes

TOUS LES SOIRS à 17h ou 18h (durée: 1 heure):

Nos délicieuses médiatrices vont vous faire découvrir ces 13 amis déjantés,
ces 13 artistes incontournables de la scène artistique contemporaine…
Vous aurez l’occasion d’admirer, par exemple, l’une des premières Nana de Niki de Saint Phalle

Tout les jeudis soirs, participez à nos Art’péros!
Après une visite animée de l’exposition sur les Nouveaux Réalistes,
nous vous offrons un apéro en compagnie de nos charmantes médiatrices pour cloturer cette belle soirée.
à 17h, 18h, 19h ou 20h (durée: 1 heure)

Tous les lundis à 17h ou 18h:
la visite animée est précédée ou suivie par un thé gourmand offert !

Durée de la visite: 1h – 10€
Réservation au 01 40 67 97 66

Pour en savoir plus sur les visites adultes, cliquez ici

IMG_0532

exposition au Musée en Herbe
Martin Kersels & Virginie Yassef
Du 12 novembre au 14 décembre 2014

exposition Martin Kersels
Martin Kersels est un artiste californien issu de la performance
Dans Orchestra for idiots, l’artiste conçoit des instruments qu’il envisage comme de véritables sculptures performatives.

L’œuvre de Virginie Yassef a souvent pour point de départ des objets du quotidien
qu’elle détourne de façon ludique et ironique renversant littéralement
l’idée convenue que le regardeur a de ces objets.
Télécharger le communiqué de presse Kersels

À VENIR:
L’étonnant Malachi Farrell (à partir du 18 décembre)
Vous pouvez patienter en allant voir certaines de ses créations à Beaubourg…
Pour connaitre la programmation globale de Art is reality is Art, cliquez ici

IMG_0533

La seule et unique librairie jeunesse du 1er arrondissement  de Paris!

Notre librairie, spécialisée dans les ouvrages jeunesse, et plus spécifiquement dans l’art
pour les enfants, vous prépare une sélection spéciale noël, avec des idées originales,
qui raviront petits et grands!

Et pour tous les retardataires: le 24 décembre, la librairie fera 5% de réduction!

Le Musée en Herbe c’est aussi une communauté sur le net.

Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter et Pinterest. Partagez vos impressions,
vos photos, et retrouvez toute notre actualité!

Le Musée en Herbe       21rue Hérold-75001 Paris      http://www.musee-en-herbe.com

 

Common au Bataclan


IMG_0305

Quelle fête que de voir enfin sur scène un artiste de sa génération. L n’avait pas encore vu COMMON, qui fut quelques temps « Common Sense » (ce qui annonçait la couleur de ses textes), rappeur de Chicago, mais pas que, une de ses villes chouchoutes. Un dimanche soir, calme devant le Bataclan, mais l’intérieur est full (pas overpacked). Se côtoient ce soir  beaucoup de « vieux » mais pas que. Des « purs », des « vrais », pour un show bien huilé … un peu trop ? Une petite heure de ses « hits », de morceaux auxquels il porte hommage, un rappel. Mais une énergie incroyable. le Hip-Hop vit en lui comme un coeur en défibrillation. A aucun moment on ne peut le confondre avec un de ces pionniers fatigués qui viennent en Europe  parce que les cachets sont en euros … Toujours aussi beau, un peu loin pour voir les tâches de rousseur de son joli minois, il parle quand même de son « people » au milieu de la foule de « France ». Son peuple, lequel ? Celui du HH ? Il offre quelques mots de français mais le meilleur (hormis pour la jeune femme qu’il a invité sur scène ???) c’est son hommage à J Dilla, Jay Dee, pour qui il ne cache pas une indicible amitié tant humaine que musicale. Emouvant … L se souvient de celles provoquées par les morceaux de cet artiste, qu’L a entendu avec plaisir ce soir dans la capitale, 12 ans après son premier Opus, dix à ce jour, cette année le dernier en date Nobody’s smiling.

IMG_0317

Véritable poète, ses textes parle d’amour mais aussi de révolte et de justice. Certains pourraient croire que son activisme l’enferme dans un manque de partage, et ses détracteurs l’accuse de défendre des causes violentes , notamment lors de son invitation il y a quelques années à la Maison Blanche. Et pourtant ses textes d’amour pour une femme ou pour sa culture ne prêtent pas à confusion.

Très bien entouré et supporté par deux DJs d’exception, et d’une Choriste (un peu plus que juste ça d’ailleurs, elle interpréta certains morceaux avec brio). Joli moment et pas que grâce à son physique, d’ailleurs la mixité était bien respectée.

NATURE MORTE – Expo de LOR-K


10457938_687523618010879_6196485671908916578_n

Toujours ravie des choix d’Elisabeth N’Dala, gérante de la Galerie Bab’s GAlerie à Bagnolet, le concept de LOR-K artiste de rue bien particulière investit le lieu du sol au plafond et surtout aux Murs, qu’elle a d’ailleurs repeints pour l’occasion ; des photos, des installations, une vidéo, des sculptures sonores et des tableaux 3D, résultats de ses actions de rue sur les marchés.

Elle utilise la rue de A à Z . Toute sa matière première de création vient de la rue, recyclée, ressourcée et reste dans la rue, dans le cas présent des déchets alimentaires abandonnés à la fin des marchés.

Artiste totalement dans l’air du temps, qui réveille un brin de conscience sur u lit de Persil, une nature morte de rue.

Avoir jusqu’au 29 septembre Mardi-Jeudi-Vendredi et Samedi de 14h à 19h –  et prolongations d’une semaine ensuite, sur rendez-vous.

Jetez un oeil ICI

PASS POUR LA SOIREE HELLO PANAM A GAGNER ICI


10428419_1559728590923348_2733634022987729585_n

Vous avez lu les  2 premiers articles de Quand LM sur Le Jazzeffiq ? Vous avez envie de les découvrir en live ? Ils vous offrent le droit d’entrée pour la soirée HELLO PANAM du 22 novembre (ce soir) …. 4 invitations restantes. Répondez à la question suivante  (avant 20h) en commentaire ou sur le lien FB de Quand LM (cliquez ici) :

Quels sont les 2 morceaux fétiches de Babaflex ?

On se voit ce soir ?????

JAZZEFFIQ – épisode 2 / BABAFLEX


10694475_711692752217399_7006429685225065836_o

L a fini par coincé un des membres du Jazzeffiq une sérieuse bande de créateurs en matière de son et de soirées mais pas si sérieux que ça en matière de gestion de temps NDLR …

Le plus visible probablement est BABAFLEX, aka DJ Baba, celui qui enflamme les soirées Back to  Basics Soulissime au Bizz’Art, ces sets au Mama Shelter à Paris, Lyon ou à Toulouse, le Djoon, le Café Charbon, qu’ils organisent lui et sa clique de joyeux ambianceurs ou qu’on fasse appelle à ses services.                                                                                                                                        Après avoir crédité QLM des infos  du collectif, la conversation glisse naturellement vers ses propres choix, attentes, ambitions et sentiments. Celui qui se définit sur sa page comme « le mec qui fait danser les gens » cherche à suivre une éthique artistique. Son rôle ne se contente pas à celui de l’ambianceur, il voudrait que son audience comprenne que bien sûr les oldies sont goodies, que les hits sont imparables mais qu’il a le devoir de nous faire découvrir, de nous ouvrir à des morceaux à côté desquelles nous passons nous qui même passionnés n’en ont pas fait un métier à plein temps. Ses playlists sont d’ailleurs éclectiques même si son amour du Hip-Hop ne fait aucun doute. Celui qui si il devait être une machine serait un player de n’importe quelle sorte mais en mode Shuffle, pour se surprendre et surprendre les autres autant que possible. Mais pour ne pas devenir une vulgaire machine parce qu’il se revendique profondément humain il transmet avec cette conscience de responsabilité. l’ Ultra communiquant du collectif aime la récompense d’une audience idéalement celle qui accepte sa ligne musicale, de sa playlist qu’elle soit pointue, classique ou innovante, sachant bien que la plus grande difficulté c’est aussi son aptitude à s’adapter au ressenti de cette même audience qu’il capte la plupart du temps très très vite, mais ne lui évite pas quelques frustrations malgré tout. Sa récompense s’est qu’on lui demande le titre d’un morceau voir la playlist entière pour les plus courageux, qu’il voit  Shazam éclairée les smartphones et les esprits pour les timides. Bien qu’il aime toutes les soirées dont il fait brûler le toit, deux d’entre elles restent fétiches et référence : une certaine fête de la musique dans le XIX ème et la première UNITY. Il a tout autant besoin des puristes, des danseurs que des novices, du moment que rien ne l’arrête et quand L lui demande des morceaux en écoute systématique, il précise que bien que le systématique ne soit pas sa tasse de café, il citerait quand même : Fall in Love de Slum Village et Got til it’s gone de Janet Jackson . 

Un chouette MONSIEUR des soirées parisiennes que l’on retrouve aussi sur RINSE.fm, Mixcloud, Soundcloud ……..suivez le à partir d’ICI

EXHIBIT B – Pourquoi Polémiquer ?


Exhibit_B_Sofie_Knijff

Depuis quelques jours L voit passer des posts incendiaires pour soutenir la pétition afin d’interdire l’exposition de Brett Bailey artiste Sud Africain qui a toujours basé son travail sur le questionnement de l’Afrique colonisée et post coloniale … L’argumentaire des pétitionnaires est  que ce n’est pas à un artiste « blanc » d’en parler, pas de cette manière et pas d’en un espace d’art publique financé par les finances publiques.

Excuse me ????

1- L’art a toujours été là pour dénoncer, sinon faire réagir, interloquer, réfléchir – Pari réussi pour cet artiste et son installation.                                                                                                                  2- Connaissez vous son travail, son histoire dans son propre pays avec les différentes communautés ?                                                                                                                                            3- A lui faire autant de pub n’avez vous pas peur de déclenchez la curiosité de bon nombre et ça s’est tant mieux pour lui.                                                                                                                         4- Pourquoi ces « noirs » figurants recrutés dans le pays où se tient l’expo n’ont pas refusé ce travail ? mort de faim ? Débiles ?                                                                                                             5- L’argent publique qui dénonce un acte généré par ce même pays ce n’est pas bien ?                  6- Enfin allez vous soutenir les oeuvres des artistes de notre communauté ou faites vous autant de bruit autour pour leur donner une visibilité, en dehors de Dieudo bien sûr ?

Tout ceci n’est que réponse épidermique à une attaque épidermique et passionnelle alors tentons de décortiquer tout cela à un niveau un peu plus réfléchi :

L est partagée en son for intérieur, ne pas passer pour une intellectuelle qui donne du crédit à un acte barbare envers sa communauté que certains d’ailleurs ne lui accorde pas le droit de défendre parce que seulement mulâtresse très lightskin … C’est vrai que depuis toujours le cul relativement africain entre deux chaises, L décide définitivement de se ranger du côté de l’humain. Jeune, animée par l’envie d’un monde plus juste, L militait, « UHURU » était son cri de ralliement. Après avoir compris que ne pas faire à l’autre ce que l’on ne veut pas qu’il nous soit fait était la vraie solution. Combien prône l’Amour mais ne l’applique pas. Bien sûr Malcolm X a été mon principal héros bien longtemps mais que pensez de Martin Luther King Jr et de Ghandi ? A-t-on le monopole de la souffrance ? Si d’autres humains veulent nous porter main forte alors nous leur crachons au visage ? Si l’on ne suit pas nos règles alors on ne peut pas nous aider ? Tout cela ressemble trop à de la dictature , au même lavage de cerveau fait depuis des millénaires d’hommes contre d’autres hommes tout cela pour garder le pouvoir les uns sur les autres. Mais là n’est pas le sujet n’est ce pas ?   Il s’agit d’Art !

Chacun réagit bien entendu différemment vis à vis de l’Art et tant mieux. Si cela n’évoque rien alors c’est raté (presque un anagramme) … Alors cette performance que dit-elle ? L’avez vous vu ? Avez vous rencontrez l’artiste pour comprendre son propos ? Avez vous vécu ce que lui a vécu ? Juger et condamner dans ces conditions ressemble bien trop  à de la censure, celle que l’on doit refusée, quoiqu’il advienne. Cette méthode d’expression vous choque : dites le si cela vous chante mais empêcher une telle démonstration serait une pierre de plus à notre manque de discernement. Ne faisons pas d’amalgame rapide en coupant court à nombres d’oeuvres qui parlent en notre nom. Il est vrai que moins d’artistes africains, déplacés ou non, sont visibles. Mais allons nous voir les expositions de leurs oeuvres ? Soutenons-nous leurs projets, leurs initiatives ? Avec quelle énergie nombre d’entre eux se battent chaque jour, comme tous las artistes ou presque, ceux qui les accompagnent, les représentent, les acclament ? Le même débat à lieu encore et encore sur le positionnement que doit avoir l’Art mais si un seul domaine devait conserver une absolue liberté ce serait bien celui ci !!!

Comparer cette oeuvre à un ZOO Humain comme cela a pu être fait lors de l’expo universelle, really ??? Pas un peu simpliste comme analyse sans vouloir offenser son auteur ? Bien sur que l’artiste évoque le Zoo Humain mais dans quel but ? Seul les blancs Bobos d’oberkampf sont à même de réagir à cela ? Please !!! Le sectarisme est-il votre réponse au racisme?

L veut qu’on la laisse voir cette expo. Demander la gratuité pour les africains et néo africains ne serait ce pas une autre solution, que l’on puisse en débattre en connaissance de cause. Demander des tables rondes sur le sujets en même temps que l’expo ? Demander la programmation d’artistes en citant leur nom auprès des commissaires du lieu ?

L  pense que cette pétition part bien entendu d’un bon et fort sentiment mais allons plus loin que des pétitions qui ne nous amènent décidément pas à réfléchir plus avant.

Commentez cela par un Oui pour l’expo ou un NON contre l’expo, non pas pour qu’L vous juge mais pour connaître le sens du vent qu’L ne suit que si L est déjà dans ce sens.

En cliquant Ici la Petition                                                              En cliquant là la programmation